01 45 69 65 39

24h/247j/7

Le Docteur Deniau, diplômée ECEIM (European Collège of Equine Internal Medecine), est spécialiste en médecine interne et responsable de ce service.

La médecine interne est une discipline très vaste qui inclut en particulier le diagnostic et le traitement de problèmes médicaux complexes.

Le Docteur Deniau reçoit les cas référés pour amaigrissement, troubles cardiaques, digestifs, respiratoires, endocriniens, urinaires, syndromes neurologiques. Elle s’occupe également de la néonatalogie et de la médecine sportive.

Comment se déroule une consultation de médecine interne?

La vétérinaire va d’abord recueillir l’anamnèse: elle va vous poser un bon nombre de questions afin de caractériser au mieux le problème de votre cheval. Il est alors important de disposer de la chronologie des problèmes et des résultats des examens déjà effectués.

Puis des examens complémentaires seront proposés afin de pouvoir préciser le diagnostic. La clinique est équipée d’analyseurs permettant d’obtenir rapidement les principaux paramètres hématologiques (numérations globulaires) et biochimiques, les électrolytes et les gaz sanguins.

Des appareils portatifs sont utilisés en médecine sportive ou en soins intensifs pour le  dosages des lactates, de la glycémie, des protéines, ou encore des immunoglobulines des nouveau-nés.
Les prélèvements pour analyses plus spécialisées (sérologies, cytologie, bactériologie, histologie..) sont envoyés quotidiennement par service rapide vers les laboratoires appropriés.

Quels sont les équipements disponibles pour les examens complémentaires?

L’équipement sur place permet la réalisation de tous les examens complémentaires nécessaires habituels.
Une hospitalisation de quelques jours est préférable pour les problèmes complexes nécessitant plusieurs examens spécialisés. Elle permet une surveillance des symptômes et des examens cliniques répétés qui rendent plus pertinente la démarche diagnostique. En cas de nécessité des prélèvements tissulaires appelés peuvent être réalisés sous contrôle échographique ou par endoscopie.

Endoscopie

L’endoscopie permet de visualiser l’interieur d’une cavité à l’aide d’une caméra. Chez le cheval, l’endoscopie permet d’examiner les voies respiratoires hautes, l’estomac (gastroscopie) ainsi que l’urètre et la vessie.

L’endoscopie respiratoire est d’une grande aide pour le diagnostic des pathologies respiratoires et elle permet de réaliser les prélèvements comme le lavage trachéal ou le lavage broncho-alvéolaire.

Endoscopie vessie

L’endoscopie des voies urinaires est réalisée sous sédation par la voie urétrale et permet d’examiner précisément les muqueuses de la vessie et de l’urètre pour repérer par exemple les sites et causes de saignements urinaires inexpliqués.

La gastroscopie

La gastroscopie permet d’examiner l’œsophage, l’estomac et le duodénum proximal, de diagnostiquer les ulcères gastriques (voir « Comment savoir si mon cheval a des ulcères gastriques et comment les soigner ») ou de réaliser des biopsies de muqueuse dans le cadre des problèmes de coliques récurrentes ou d’amaigrissement par exemple. Attention, elle nécessite une diète de 18 heures environ.

Radiographie

En médecine interne, nous utilisons la radiographie pour l’examen des poumons ou de la tête.

La radiographie pulmonaire permet de mettre en évidence un pneumothorax (présence d’air autour des poumons) ou d’une densification pulmonaire. Cet examen est complémentaire d’une échographie.

L’échographie

Il est possible de réaliser des échographies de l’ensemble du corps du cheval mais les régions les plus étudiées en médecine internes sont l’abdomen, le poumon, le cœur et le larynx.

L’échographie pulmonaire permet de visualiser la surface pulmonaire et de diagnostiquer la présence d’irrégularité de la plèvre (lors de bronchite), de liquide (lors de pneumonie), ou d’abcès (lors de Rodococcose chez le poulain) par exemple. Les biopsies pulmonaires peuvent également être réalisé sous contrôle échoguidé.

Il est possible de réaliser une échographie par voie rectale afin de visualiser les parois et le contenu de la vessie, d’une partie des uretères, de l’urètre entier chez la femelle et de la partie proximale de l’urêtre chez le mâle. C’est l’examen de choix pour le diagnostic des calculs, sabloses, tumeurs du bas appareil urinaire.

Echographie rein gauche

L’échographie des reins par le flanc permet de mesurer leur taille, d’évaluer leur structure et, en cas de nécessité, de réaliser des prélèvements tissulaires ciblés à l’aiguille.

L’échocardiographie doppler est utilisée pour visualiser et mesurer les cavités cardiaques, et d’évaluer les flux sanguins. Cet examen est indiqué principalement pour l’exploration des souffles cardiaques, détectés lors d’examens de routine, de troubles de la performance, ou encore dans le cadre d’une visite d’achat.

Electrocardiogramme (ECG)

L’exploration des troubles du rythme cardiaque est menée à l’aide d’un électrocardiogramme. Nous disposons également d’un ECG Holter afin de suivre le rythme cardiaque du cheval en continu, qui permet un enregistrement de l’électrocardiogramme au repos de longue durée, pour détecter les anomalies intermittentes, ou un enregistrement à l’effort sous la selle, en sulky, ou sur tapis roulant.

Tapis roulant

Endoscopie DRS

Le test d’effort est mis en œuvre pour rechercher les différentes causes de contre-performances, principalement chez les chevaux de course ou de concours complet.
Réalisé sur tapis roulant, à différents paliers, de vitesse et de durée adaptées à la discipline et à l’âge du cheval, il combine une évaluation séquentielle de paramètres sanguins témoins de la condition physique (lactates, parfois gaz sanguins), un enregistrement continu du rythme cardiaque, une endoscopie dynamique et des prélèvements respiratoires post-effort.

Endoscopie DRS

DRS

Devenue incontournable dans l’évaluation des bruits respiratoires au travail, l’endoscopie respiratoire à l’exercice peut, selon les cas, être réalisée à la clinique sur tapis roulant à grande vitesse, ou dans les conditions de travail habituelles à l’écurie. Cet examen se réalise alors à l’aide d’un endoscope portatif  embarqué, appelé « DRS » (Dynamic Respiratory Scope) et permet de faire une vidéo du fonctionnement des voies respiratoires du cheval lorsque le problème apparait. En effet, ces pathologies sont fréquentes chez le cheval de course et il est important de la diagnostiquer précisément afin de décider des possibilités thérapeutiques, notamment chirurgicales.

Retrouvez plus d’informations dans nos fiches info santé